Ride Like a Girl

Cela n’a pas pu vous échapper, la ville de Paris est candidate pour l’organisation des Jeux Olympiques 2024 et c’est une très bonne nouvelle pour nous, les aficionados du sport sous toutes ses formes.

Outre le fait que nous aurons très certainement (on croise les doigts jusqu’au bout) la chance de pouvoir assister aux jeux en France à moyen terme, l’autre bonne nouvelle c’est que nous pouvons en profiter dès à présent. En effet, dans le cadre de sa candidature, la ville de Paris organise cet été plusieurs événements pour promouvoir le sport. Alors c’est certain, « parfois » (C. me fait un clin d’œil pour me dire que l’adverbe approprié n’est pas « parfois » mais « souvent ») je râle contre la capitale (en bonne petite provinciale, je manque d’espace et de verdure) mais je sais aussi reconnaître les avantages de vivre à Paris 🙂

L’événement dont je souhaite vous parler a eu lieu le 23 juillet à l’occasion de la dernière étape du Tour de France 2017. La FDJ (premier partenaire du privé à s’être engagé auprès de Paris dans sa candidature pour les Jeux), organisait une rando vélo, exclusivement féminine, sur les derniers kilomètres du tour de France.

En règle générale, je ne suis pas très fan des événements réservés aux femmes. J’aime la mixité que ce soit sur un terrain de sport ou dans le monde de l’entreprise. Jusqu’à présent mon argument était de dire que si un trail, un marathon ou un 10km (je pensais principalement à la course à pied) était réservé aux hommes, nous (le femmes) serions les premières outrées. Alors pourquoi faire aux hommes ce que nous n’accepterions pas ?

A vrai dire, à l’époque, je ne pensais pas au cyclisme et plus précisément au Tour de France qui est exclusivement masculin. Je continue a avoir du mal à comprendre pourquoi il n’existe pas (ou plutôt il n’existe plus) un Tour de France féminin ? Les routes sont pourtant déjà bloquées. Il suffirait de faire partir les femmes en décalage du peloton masculin. Si l’argent est le fin mot de l’histoire, avec le nombre de filles qui se mettent au vélo, et le pouvoir d’achat qu’elles représentent, nous devrions voir les choses évoluer dans un futur proche.

Revenons en à cette rando vélo. Le symbole est beau : faire rouler 2024 femmes sur la plus belle avenue du monde pour promouvoir le sport au féminin et faire évoluer les mentalités.

Je n’ai pas hésité une seule seconde à rentrer une journée plus tôt de Bretagne pour participer à cet événement. En effet, ce n’est pas tous les jours que les Champs Elysées sont bloqués à la circulation et que les vélos peuvent y circuler. En plus, entre la grossesse et mon accident de vélo en juillet 2016 (ici), il était grand temps de ressortir mon destrier.

Avec les filles du RMA, nous sommes donc retrouvées au Pont Alexandre III pour participer à ce rassemblement. Après les contrôles d’usage et l’enfilage du jersey aux couleurs de Paris 2024, nous avons pu prendre le départ de cette rando. Petite surprise du chef, le parcours débutait par un passage sous la verrière du Grand Palais. Ensuite, nous avons attaqué les pavés et savouré chaque seconde de cette ballade. En effet, le tour des Champs Elysée, c’est seulement 8km, mais qu’est ce qu’ils sont mythiques !

Merci Paris, Merci les RMA Girls,

Explore Outdoor.

 

 



1 thought on “Ride Like a Girl”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *