MDS – Check Point 4

A J-5 du Marathon des Sables, il était temps de s’atteler à l’organisation de nos sacs à dos. En bref dans moins d’une semaine, nous allons nous transformer en escargots car nous allons transporter notre maison sur notre dos (note : j’espère que la métaphore ne sera pas valable pour ce qui est de notre vitesse de déplacement dans le désert :))

Alors aujourd’hui, on attaque le délicat sujet de l’alimentation en course à étapes. Quels ont été nos critères de choix ?

Rapport Poids/Calories aux 100 grammes :
Il ne faut pas oublier qu’en plus du matériel pour dormir, celui pour réchauffer les aliments et pour faire un brin de toilette, nous devons également porter notre nourriture pour six jours et demi de course. Le poids est donc une donnée très importante. Même si j’ai l’habitude de carburer aux compotes quand je participe à une course, ce n’est pas une option envisageable pour le MDS (trop de poids pour peu de calories). Nos nouveaux amis pour la semaine seront donc des plats lyophilisés, des barres à base de dattes et de pistaches, des gels au miel mais aussi des saucissons.

Besoins énergétiques :
Nous allons en dépenser des calories dans ces dunes. Le règlement fixe le minimum de calorie à 2000 par jour et par personne. Cela revient donc à 14000 calories pour la totalité du challenge. C. partira avec 18000 calories dans le sac à dos (monsieur est prévoyant) alors que je me contenterai sur 15 500 calories (tout le détail se trouve à la fin de l’article).

– Facile à préparer :
Nous aurons chacun un petit réchaud avec des pastilles de paraffine (le gaz est interdit pour des raisons de sécurité) pour aider à la réhydratation de nos plats lyophilisés. Il faut que cela soit rapide (dix minutes maximum) pour privilégier le repos une fois arrivés au campement.

Dimension Plaisir :
Répondre à ses besoins nutritionnels c’est primordial, mais il ne faut oublier la notion de plaisir. Durant les étapes les plus longues, le mental risque d’être mis à rude épreuve et il sera donc important de trouver des « boosters » de motivation. Les petits plaisirs gustatifs sont toujours un bon moyen de se remonter le moral. Je compte sur mes petits saucissons noix/roquefort et mes ananas et mangues séchés (en provenance directe de Singapour, merci maman !) pour tenir ce rôle.

 

Après la sélection minutieuse des plats et des ravitos, il faut passer au reconditionnement des produits. C’est une étape incontournable si vous souhaitez optimiser le poids de votre sac (les emballages du commerce sont très lourds et volumineux) et surtout si vous souhaitez faire rentrer tout ce petit monde dans votre nouvelle « maison ». Entre la réflexion sur l’organisation du sac (voir plus bas), le découpage des étiquettes nutritionnelles (il faut pouvoir prouver le nombre de calories aux commissaires de course) et le transvasement des aliments, cette étape nous aura pris quasiment trois heures (un grand merci à la maman de C. qui a gardé notre petit bundle pendant que nous faisions notre petit trafic !)

Pour l’organisation dans le sac à dos, il y a deux écoles :

– Par jour :
C’est l’option que j’ai choisie. Sans doute un peu plus compliquée au niveau de la préparation car il faut bien réfléchir à ce que l’on va souhaiter manger chaque jour (Combien de gels et de barres ? Une ou deux boissons énergisantes…), ce qui n’est pas du tout évident lorsqu’on est tranquillement installée dans son salon parisien. Par contre, je pense que cette option va me permettre de gagner du temps et d’éviter les mauvais choix une fois sur le terrain. A chaque journée correspond un sac. C’est simple, je n’aurai pas de questions à me poser.

– Par nature de produit :
C’est l’option que C. a privilégiée. Il a été clairement plus rapide que moi dans la préparation. Il a décidé de fonctionner à l’instinct et surtout à l’envie du moment pendant la course.

Difficile de savoir qui aura fait le bon choix. Il y a clairement des points positifs et négatifs dans les deux options. Nous vous ferons un retour d’expérience à notre retour du Maroc.

Pour les curieux, vous trouverez ci-dessous nos choix alimentaires respectifs.

Explore Outdoor.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *