MDS – Check Point 2

A l’heure où je rédige cet article, une nouvelle tempête de neige est en train de s’abattre sur la région parisienne. Difficile de croire que dans moins de trois semaines nous serons en train de courir au Maroc sous une météo qui sera toute autre.

 

Entrainement :
Depuis notre dernier Check Point, j’ai continué à suivre scrupuleusement le plan d’entrainement que Greg m’a préparé. Les basiques n’ont pas changé : de la course à pied (mais pas trop), des sports portés pour travailler l’endurance et du yoga pour le renforcement.

Le point d’orgue de cette préparation a été mon stage de triathlon à Vichy début mars. Nous avons eu une météo printanière qui nous a permis de nager, rouler et courir à gogo. Sur 2,5 jours, cela donne 8km de natation, 240km de vélo et 25km de course à pied. Je me suis sentie vraiment en forme pendant ce stage et me suis amusée comme jamais sur mon beau vélo. Je crois même qu’il me restait un peu de jus dans les jambes à la fin du weekend (ne le dites pas à Greg).

La semaine qui a suivi a été plus difficile au niveau du sport. Entre la météo peu clémente, les grosses journées au travail et le contre coup du stage, l’envie de s’entraîner avait un peu disparue. Je ne vais pas bien loin avec mes deux séances de yoga et mon petit run de ce matin. Idéalement, demain il faudrait faire une séance d’endurance longue. Je ne sais pas encore qui du Home Trainer ou de la course à pied va l’emporter 🙂

C’est bien de s’entraîner et de se pousser mais je crois que je ne changerai plus vraiment mon niveau à trois semaines de l’échéance. Les dernières séances, c’est plutôt pour se rassurer sur ses capacités physiques qu’autre chose. Il va falloir que je négocie avec moi même pour privilégier le repos (je compte sur C. pour me raisonner) et arriver fraîche comme un gardon.

 

Préparatifs :
De ce coté là, il y a pas mal de nouveautés. Avec C. nous avons pris notre vendredi après midi pour cocher un maximum d’éléments de notre liste Marathon des Sables.

ECG : le rendez vous chez le cardiologue s’est très bien passé. Nous avons maintenant tous les deux notre sésame pour le grand départ (un électrocardiogramme au repos et un certificat médical)

Guêtres : pour éviter d’avoir du sable dans les chaussures, nous installons des guêtres sur nos chaussures de course. Pour ma part, il s’agit du modèle désert de Raidlight. J’ai laissé le soin de la couture du velcro sur mes chaussures par le seul cordonnier spécialiste de la montagne à Paris. Il n’était pas du tout surpris de ma demande. Mes chaussures sont entre de bonnes mains.

Préparation des pieds : après un petit passage en pédicure sportive, nous avons commencé le protocole de préparation des pieds pour limiter au maximum l’apparition d’ampoules (première cause d’abandon sur le MDS). Il s’agit de se tanner le dessous des pieds grâce à une lotion spécifique le matin (spray Tano de la marque Akileine) et de les hydrater avec une crème hydratante classique le soir avant de se coucher. Les deux actions combinés doivent rendre la peau du dessous du pied plus épaisse tout en restant souple. On en reparle après la course.

Vieux Campeur : passage obligé chez le Vieux Campeur pour se renseigner sur les matelas légers et autogonflants. Nous avons de très bons matelas Thermarest qui nous accompagnent maintenant depuis plusieurs années mais ils s’avèrent beaucoup trop lourds (environ 700g) pour ce type de challenge. Notre dévolu s’est porté sur le modèle Zor 20S de la marque Nemo. Le matelas est autogonflant, long de 120cm (il protège jusqu’à mi-cuisses les petits gabarits) pour un poids riquiqui de 285g. Imbattable si vous souhaitez avoir un matelas pour mieux récupérer de l’étape de la journée.

Il reste encore beaucoup de choses à penser pour le jour J. Ma préoccupation principale est de tout faire rentrer dans le sac. Quand je vois la petite montagne de cartons qui s’accumulent dans notre chambre (nourriture lyophilisée, réchaud, barres, gels, gants imprégnés pour faire un brin de toilette, matelas, duvet,…) j’ai comme un doute. 🙂

Explore Outdoor.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *