30 Days of Yoga

Je suis d’un naturel curieux. J’aime les challenges qui m’emmènent sur des terrains dont je n’avais pas connaissance. C’est dans cette optique que j’ai eu envie de participer au cycle de yoga de 30 jours proposé par Adrienne, professeur de yoga américaine. Pendant un mois, Adrienne poste quotidiennement une vidéo de yoga (allant de 15 à 45min) et nous invite à la suivre pour un « voyage » dont on ne connait pas vraiment la destination. Libre à nous d’effectuer la séance quand bon nous semble dans la journée. L’idée étant d’être le plus assidu possible pour tirer tous les bénéfices de ce « voyage ».

C’est la troisième année qu’Adrienne propose ce cycle mais c’est la première fois que j’y participe de façon active. Je ne loupe pas de séance, j’accepte de faire parfois seulement du pranayama (respiration) et pas de flow. J’apprends à me laisser guider et à être surprise.

Janvier aura donc été un mois d’expérimentation. Après mes séances, je prenais des notes sur mon ressenti, sur les changements que je remarquais. Cela m’a aussi permis de prendre pleinement conscience des effets de ce voyage.

Je mentirais si je vous disais que je me suis rendue sur mon tapis pleine d’entrain tous les jours. C’est faux. Parfois, j’étais fatiguée de ma journée, j’avais des courbatures de mes entraînements pour le triathlon et je n’avais qu’une seule envie : me glisser sous la couette. A l’opposé, il y a des jours où j’étais impatiente de m’y mettre. J’avais envie de découvrir à quelle sauce « yogique » j’allais être « mangée » : flow, étirement, respiration, équilibre… Il y en a eu pour tous les goûts.

J’ai découvert la force qu’il peut y avoir dans la répétition. Après avoir pratiqué quelques journées d’affilées, je n’avais pas envie de casser cette « chaîne ». La curiosité de la découverte et de l’expérimentation l’ont toujours emporté sur la fatigue. Je me suis donc retrouvée à terminer certaines séances de yoga à minuit. Cela peut paraître un peu extrême mais quand on connait le sentiment d’apaisement ressenti après un passage sur son tapis de yoga, on comprend que ce n’est pas du temps de perdu.

J’ai plutôt un bon sommeil. J’aime particulièrement m’endormir instantanément lorsque ma tête touche mon oreiller (en réalité il s’agit plutôt de mon matelas car je dors la colonne vertébrale bien à plat mais je trouvais l’image plus parlante :)). De ce point de vue, le mois de Janvier a été parfait. Je crois que c’est en grande partie dû aux moments de calme que m’a offert le yoga avant de me coucher.

Grâce à la natation, je me suis toujours sentie a l’aise avec mon souffle. Pourtant, c’est fou tout ce que l’on peut bloquer par la respiration. Plus les jours avançaient, plus je me suis surprise à mieux expirer pendant mes séances de Yoga. Ce son résonnait comme un déblocage de ce qu’il y a à l’intérieur. C’est peut être ça, le lâcher prise : vider ses poumons de la moindre goutte d’air pour les remplir de quelque chose de frais et de nouveau. Essayer de faire circuler, ce qui « doit » circuler.

Cette découverte du yoga s’est faite au même moment que ma reprise plus intensive de l’entrainement de triathlon (le bilan du premier mois arrive très prochainement). Les petites tensions que je pouvais ressentir au niveau de l’avant du pied après le running ont disparu. J’ai redécouvert des muscles notamment dans le haut du dos. J’ai étiré mes quadriceps. J’ai aimé effectuer des torsions. J’ai renoué avec des sensations que j’avais connues auparavant au yoga. Le chien tête en bas est ainsi redevenu une posture de repos et d’apaisement.

J’ai aimé ce voyage et je compte bien continuer à découvrir le yoga. Je ne pense pas tenir le rythme quotidien mais j’envisage par contre des séances un peu plus longues. Après 30 jours de yoga, l’exploration continue.

Explore Outdoor.



1 thought on “30 Days of Yoga”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *