Nous ne sommes pas des petits hommes

Quel plaisir de remarquer que la communauté sportive s’intéresse enfin aux particularités physiologiques des femmes par rapport aux hommes. Vous l’avez sans doute aperçu chez votre buraliste, la une du magazine l’Equipe du weekend dernier se voulait provocatrice en mettant en couverture un sujet déstabilisant pour plus d’un lecteur : Les Règles.

 

 

L’initiative mérite d’être saluée. A part la nageuse chinoise, Fu Yuanhui, qui a évoqué l’arrivée de ses règles comme l’une des causes de sa contre performance aux Jeux Olympiques de Rio, ce sujet reste un tabou bien ancré dans le monde du sport. Pourtant les femmes de sont pas des « petits hommes » et ne peuvent donc pas être entraînés comme tels. Notre cycle induit des variations hormonales tout au long du mois qui ont un impact sur notre performance, nos humeurs et nos sensations.

Ayant moi même connu une période d’aménorrhée il y a quelques années (du fait notamment d’un volume d’entrainement important sans apport calorique adapté à la charge de travail), j’étais donc très excitée à l’idée de lire ce numéro spécial de l’Equipe car je me suis sentie bien seule lorsque j’étais confrontée à ce problème. Malheureusement, j’avoue avoir été déçue par ce dossier. En effet, l’article se limite à retracer l’histoire de ce tabou dans les médias sportifs et aborde quelques généralités. Il n’apporte cependant aucune information concrète ou physiologique sur les règles. Expliquer les phases du cycles et les incidences sur la performance me semblaient pourtant être un pré-requis à ce type de dossier (surtout quand la majorité des lecteurs appartient à la gente masculine).

 

 

Ce qui est dommage, c’est qu’il existe de plus en plus d’études et de ressources sur ce sujet et qu’elles mériteraient d’être partagées avec le plus grand nombre. Grâce à mon podcast fétiche, EndurancePlanet, et à son animatrice, Tawnee Prazak, j’ai découvert que ce que j’avais vécu était quelque chose de fréquent chez les sportives. Tawnee ayant elle aussi connu une période d’aménorrhée, n’hésite pas à parler de sa propre expérience sur son blog et a décidé d’en faire son cheval de bataille en mettant très régulièrement à l’honneur le travail de scientifiques sur ce sujet.

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet et pour vous faire votre propre opinion, je partage ci-dessous quelques pistes :
(note : je n’ai pas encore lu chacun de ces livres) 

Explore Outdoor.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *