Sweet Escape au Ventoux

En janvier, les journées sont encore relativement courtes, le temps est malheureusement gris et l’euphorie des fêtes a laissé place à une humeur générale quelque peu maussade. Alors pour bien débuter l’année, rien de tel qu’un petit weekend au vert.

Rien de plus facile lorsque que vous connaissez une bande de joyeux traileurs. Toujours motivés pour découvrir un nouvel endroit, prêts à parcourir quelques kilomètres de plus au besoin et avides de bons petits plats réconfortants (tartiflette nous voilà), c’est la garantie d’un weekend qui sent bon l’aventure, la détente et la bonne humeur.

Pour ce premier weekend de l’année, la fine équipe avait rendez vous à Avignon pour partir à l’assaut du Mont Ventoux en mode rando/trail. Un IDTGV plus tard nous voici arrivés à Avignon. Le vent souffle fort et est surtout glacial, l’exploration du lendemain s’annonce tonique.

Honnêtement, nous avions imaginé mettre les pieds dans la neige étant données les conditions météo annoncées. Ce ne fut absolument pas le cas. Les Yaktrax achetés pour l’occasion vont devoir patienter encore un peu avant de fouler des pentes enneigées.

Deux équipes étaient au départ de l’excursion du jour :

  • la team « Real deal » pour un parcours de 46km en mode trail
  • la team « Je ne suis pas vraiment affûté après les fêtes » pour un parcours de 24km en mode rando sportive (équipe dont nous faisons partie avec C.)

Après quelques explications sur le parcours, nous sommes partis de deux points de départ différents (la team trail gérant la logistique voiture pour le retour) avec comme objectif de se retrouver sur le parcours pour effectuer un bout de chemin tous ensemble.

Au bout de 2 heures de marche, nous apercevons le Mont Ventoux. Le temps est splendide. Nous faisons tomber les couches de vêtements, les unes après les autres, car cela grimpe sec. Pour notre plus grand bonheur, nous nous retrouvons comme prévu au point de rendez-vous et en profitons pour prendre la pose.

Nous repartons sur un bon rythme et décidons de continuer la sortie ensemble. Nous avions l’impression qu’après ces 3 premières heures, l’ascension était déjà bien amorcée mais finalement nous nous retrouvons à nouveau sur du terrain raide. Pour moi, qui préfère les montées aux descentes, on peut dire que je suis servie pour cette reprise.

En milieu de journée, nous comprenons que les 24km annoncés étaient un peu optimistes. Si nous voulons rejoindre le chalet Reynard, c’est plutôt sur une sortie de 30km qu’il faudra tabler. Il n’y a pas vraiment eu d’hésitation sur la décision à prendre et nous repartons tous ensemble de plus belle.

Les petits sandwichs sont engloutis au fur et à mesure que défilent les kilomètres. Après une dernière montée « bien casse pattes », le paquet de Tuc ne fera pas long feu. C’est impressionnant de voir les calories que nous brûlons entre le froid et les efforts physiques fournis.

Nous arrivons finalement sur une large piste (utilisée par les pompiers et les chasseurs) qui longe le flanc du Mont Ventoux. Le vent s’est levé et le jour commence à tomber. Le chalet est annoncé à 8,5km. Le groupe traileurs n’hésite pas une seconde et repart en courant à un bon rythme pour ne pas se refroidir. Les randonneurs, quant à eux, s’emmitouflent et attaquent, à leur tour, ce dernier tronçon. La luminosité est magnifique et nous en profitons pour admirer le décor très différent du reste de la randonnée tout en avançant à un bon rythme.

Au final, l’équipe rando sportive aura effectué 32km et 2000m de dénivelé cumulé en tout juste 7 heures. Plutôt mal pour une reprise 🙂

Chapeau à nos deux athlètes les plus aguerris, Momo & Hugo, qui repartiront pour une dernière descente à une vitesse effrénée.

C’est évidemment autour d’une énorme tartiflette que nous avons conclu cette journée au grand air.

Explore Outdoor.

 

 

 

 

 



3 thoughts on “Sweet Escape au Ventoux”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *