Try Something New : Wakeboard Cable

La routine, dans la vie comme en sport, cela comporte quelques avantages (on gagne du temps, c’est rassurant, cela évite de se poser trop de questions…) mais ce n’est pas très fun. Alors régulièrement, il faut se lancer des petits défis, se challenger, pour sortir de sa zone de confort et s’éclater.

Au mois de Mai, nous avions redécouvert les joies du wakeboard lors d’un long weekend chez Anne dans le Golfe du Morbihan. Depuis, l’envie de rider était restée bien présente et c’est le compte Instagram de Cell.Troop et ses photos rafraichissantes qui m’ont offert la solution : le wakeboard téleski de la base nautique de Jablines.

Le Wakeboard Câble en quelques points :

Le wakeboard se pratique en solo mais c’est vraiment plus sympa de venir avec une bande de potes pour s’encourager, se taquiner et se donner des conseils.

Pour le départ, le plus simple est d’oublier tout ce que vous connaissez du wakeboard tracté par un bateau car les sensations sont vraiment différentes. On part hors de l’eau et trois positions sont possibles : assit sur un banc avec wakeboard dans l’eau, assit par terre avec wakeboard hors de l’eau ou debout sur le ponton. C’est vraiment une question de feeling. N’hésitez pas à tester les différentes techniques pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Le wakeboard fait travailler tout le corps. Les abdos sont serrés au démarrage et on reste gainé sur l’eau. Les bras ne doivent pas être tendus mais sont contractés/sous tension pendant toute la sortie. Les cuisses sont sollicitées non stop pour amortir les chocs et donner l’impulsion dans les sauts.

Il faut aimer nager (private joke à moi même) : lorsque vous allez maitriser le démarrage, il n’est pas improbable que vous tombiez avant d’avoir effectué un tour complet. Pour ma part, j’ai réussi à me planter 4 fois au même endroit à l’autre bout du bassin. C’était presque un running gag car à chaque fois il me fallait nager jusqu’à la berge (avec bien sur le wakeboard, le gilet et le casque) et remonter tout le plan d’eau à pied jusqu’au ponton.

Sur le parcours, il y a des petites bouées oranges qui indiquent la meilleure trajectoire à prendre pour les virages. Comme vous l’imaginez, elles ne sont pas là par hasard 🙂

En période estivale, il est prudent d’arriver un peu avant l’heure d’ouverture de la base nautique (10h) pour éviter la foule. (Quand nous sommes repartis vers 15h, il y avait une longue file d’attente pour rentrer sur le site.)

La location du matériel est possible sur place mais si vous avez déjà votre planche, gilet et casque, n’hésitez pas à les apporter pour réduire le coût de la session.

Apporter de l’eau et de la crème solaire (on crame toujours plus vite sur l’eau). La base nautique est en travaux et les espaces à l’ombre sont limités.

Débutez au moins par une session de deux heures : entre les gamelles au départ, les retours à pied de l’autre bout du bassin et la petite attente sur le ponton, le temps passe très (trop) vite.

Souriez, Profitez, Wakez : c’est l’été !



2 thoughts on “Try Something New : Wakeboard Cable”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *