Comment voyager en train avec son vélo ?

Nous ne nous rendons pas forcement toujours compte mais nous avons de la chance ! Même si vous n’êtes pas propriétaires d’une voiture, il est relativement aisé d’atteindre n’importe quelle petite bourgade de France grâce à notre réseau ferroviaire. Pour les mordus d’Outdoor que nous sommes, cela signifie un champ des possibles incroyable.

Mais qui dit voyage dit forcément logistique : Comment voyager en train avec son vélo ?

Pour éviter tout problème avec les contrôleurs (et donc l’amende), il est prudent de se référer aux conditions de « Transport de votre vélo » de la SNCF :

Méthode A :  Un vélo démonté et rangé dans une housse spécifique aux dimensions maximum de 120 x 90 cm est considéré comme un bagage à main et ne nécessite pas de réservation.

Pour cette méthode, j’ai repéré un espace très pratique dans les TGV bretons. La seule contrainte est d’arriver relativement tôt pour pouvoir y glisser son vélo avant que la place ne soit prise par trop de valises.

 

Methode B :  Si vous souhaitez voyager avec un vélo non démonté, vous devez impérativement acheter votre billet de train et votre prestation de vélo en même temps.

Cette méthode convient surtout aux personnes qui ne souhaitent pas s’encombrer de leur housse pendant le reste du voyage (cela peut être le cas si vous partez en bike trip) ou pour ceux qui ne savent pas remonter leurs vélos facilement. L’inconvénient principal est le surcoût de 10€ (attention le billet du vélo est à acheter en même temps que votre achat de billet de train). A noter que le comportement des autres passagers peut parfois être compliqué à gérer car votre vélo occupera dans certains trains un espace où des strapontins sont également disponibles (voir photo ci-dessous).

 

Ce tableau de la SNCF résume bien les différentes options de voyage qui s’offrent à vous :

 

Un dernier conseil : évitez autant que possible les périodes de pointe pour voyager avec votre vélo (fêtes de fin d’année ou chassé-croisé des grandes vacances). Les autres passagers, déjà excédés par le monde et le manque de place pour leurs bagages risquent de vous incendier (même si vous êtes en possession d’un billet pour votre vélo).

Bon Voyage.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *